Revue de presse

Handicall, la preuve que l’humain fait la différence !

visuel intro blog (2)

L’article paru dans l’Épicentre, magazine d’actualités sociétales et économiques du Val de Loire, met en lumière le parcours inspirant d’Anna Jardin-Lévêque, qui a répondu aux questions de Camille Colloch.

Handicall : un challenge relevé

Après des débuts décevants dans le monde bancaire, Anna a embrassé l’économie sociale et solidaire, en acceptant de relever un challenge aux côtés de son père :


« Il rencontre l’entreprise Handicall, en redressement judiciaire, et, pour ma part, je suis en congé maternité, raconte Anna Jardin-Lévêque. Il me soumet alors une idée dingue : reprendre Handicall ensemble !
La boîte était un centre d’appels basé à Bordeaux (quinze collaborateurs, avec un chiffre d’affaires de 300 000 euros) et nous sommes dans l’Essonne ; elle intégrait des personnes handicapées, alors que je ne connaissais rien au sujet ; clairement, rien ne me faisait rêver de prime abord, mais je lui ai dit ok, on reprend. »

handicall lyon
Le centre d’appel Handicall a Chartres. Le 04/03/2024. PHOTO Vincent Boisot

Un centre d’appels unique

Avec un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en 2023 et une présence sur quatre sites en France, Handicall s’impose aujourd’hui comme un acteur majeur dans le domaine de la relation client. Notre engagement en faveur de l‘inclusion se traduit notamment par des partenariats avec des organismes locaux pour offrir des formations diplômantes à nos employés en situation de handicap.

« Nous sommes un centre d’appels externalisés. Nous travaillons avec des mutuelles, des banques ou encore des acteurs de l’énergie. Les appels entrants concernent souvent des demandes sur des factures ou des simulations de devis. En tant qu’entreprise adaptée, nous recrutons essentiellement sur des aptitudes, vient ensuite la motivation. 70 % de nos collaborateurs sont en situation de handicap. »

Une entreprise à impact positif

Nous attachons une grande importance à la formation, ce qui nous a conduits à bénéficier du dispositif d’aide DEFI de la région Centre-Val de Loire, offrant des formations diplômantes. Parallèlement, dans le cadre de notre engagement social pour faciliter le retour à l’emploi, nous travaillons en collaboration avec France Active Centre-Val de Loire.

« 98 % des personnes handicapées qui retrouvent un travail durable chez nous vivent mieux leur situation. Pour huit personnes sur dix, ce retour à l’emploi durable leur permet d’améliorer leur vie en retrouvant un sentiment d’utilité, l’appartenance à un groupe social et de la confiance en soi. »


En intégrant récemment Nekoé Cluster, le premier pôle français dédié à l’innovation par les services, Handicall affirme son engagement à valoriser ses activités au-delà de la simple prestation de services.

« Notre objectif est de mieux valoriser ce qui est fait. Nos clients n’achètent pas que des heures de productions. »


Nous remercions le magazine L’Épicentre, qui, à travers cet article, démontre que l’excellence économique peut s’associer à une responsabilité sociale, créant ainsi un impact positif tant pour nos employés que pour nos clients et la société dans son ensemble.


L’Humain fait la différence !


Le blog

couv karos

24/05/2024

Actualités

Handicall X KAROS : covoiturage, impact environnemental et lien social 

Chez Handicall, l'humain est au cœur de notre ADN. Engagés envers la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), nous intégrons des pratiques sociales inclusives et responsables.…

les plus ancien handicall intro

30/04/2024

Actualités

L’héritage de l’expérience : les plus anciens chez Handicall

Au cœur de l'histoire d'Handicall se trouvent des figures emblématiques, témoins privilégiés de notre croissance depuis presque ses débuts. Leur parcours unique et leur engagement…

Formation Handicall

29/04/2024

Revue de presse

Handicall, entreprise engagée dans la formation de ses collaborateurs

Handicall, spécialiste de la relation client, emploie 60% de travailleurs handicapés dans ses effectifs. Aujourd’hui ce sont près de 400 personnes qui travaillent dans les…